Présentation de la Revue

La Revue Juridique étudiante de l’Université de Montréal (R.J.E.U.M.) est une revue scientifique électronique axée sur la diffusion de la recherche étudiante en droit. Gérée par les étudiants, pour les étudiants, la Revue est un espace de publication à la fois rigoureux et accessible. Rigoureux, car la sélection du contenu est assurée par un processus anonyme d’évaluation par les pairs, pilier de la publication de type scientifique, notre comité de lecture faisant appel au savoir d’une quarantaine de professeurs et d’experts en droit. Accessible, car l’exclusion de contributions venant de professeurs fait pour ainsi dire baisser le niveau de compétition, la Revue cherchant à publier des auteurs prometteurs qui ressortent de leur propre lot.

Dans un texte intitulé « La doctrine a-t-elle un avenir au Québec? », l’honorable juge Dalphond identifiait la disparition progressive des livres format papier, étant donné le virage informatique, comme un des défis devant être relevé par la doctrine. Une des craintes inhérentes à ce défi était que le filtrage nécessaire à un contenu de qualité s’amoindrisse et permette la publication de ce qui n’aurait autrement pas été publié.  Nous espérons vivement avoir relevé ce défi : ouvrir une fenêtre électronique sur la recherche en train de se faire tout en produisant un contenu qualitatif qui contribuera au développement et à l’approfondissement du savoir juridique.

Notre espace de publication offre aux chercheurs et penseurs du droit émergents une visibilité essentielle à leur développement personnel et académique. Cette opportunité est également le lieu d’un apprentissage, car en soumettant un texte à la Revue, l’auteur s’engage dans un processus qui le mènera inévitablement à retravailler le fond et la forme de sa pensée, acquérant et affinant au passage une multitude de compétences. Sur un autre plan, la Revue permet aux étudiants intéressés de participer au fonctionnement même de la Revue, notamment à titre de rédacteur en chef adjoint, de rédacteur à la révision scientifique ou de rédacteur à la révision linguistique. La Revue espère ainsi inspirer des vocations et stimuler la recherche mais aussi sensibiliser les étudiants à l’importance de la doctrine, pierre angulaire et source fondamentale en droit, ainsi qu’à la manière dont elle se construit.

Bien que le propos doive être de nature juridique, aucune restriction quant à l’affiliation institutionnelle, le domaine d’étude de l’auteur ou le sujet abordé ne s’applique. En ce sens, la Revue adopte une orientation foncièrement généraliste qui lui permet d’atteindre une multitude d’intérêts variés tout en ouvrant la porte à une pluridisciplinarité de plus en plus mise en œuvre au sein même de nos facultés de droit.

Le logo de la Revue renvoie à la figure du juriconsulte ou plus largement à celle du juriste sous l’empire romain. Étant les fondateurs de la systématisation, de l’analyse et de l’explication du droit, ce qui s’observe notamment dans l’élaboration du Corpus iuris civilis, nous avons cru bon d’y faire ainsi référence, renforçant du même coup notre valorisation de la doctrine et de ses lointaines racines.

Diffusion via la SOQUIJ

Tous les textes publiés par la RJEUM sont également disponibles dans les moteurs de recherche de la Société québécoise d’information juridique!

Politique éditoriale de la Revue

La Revue Juridique étudiante de l’Université de Montréal adhère à une politique stricte d’indépendance. Tout le matériel publié est évalué anonymement par des experts en droit via son Comité de lecture ou encore à l’externe. Ainsi, la direction et la rédaction n’admettent aucune responsabilité pour les opinions exprimées par les auteurs dans leurs contributions.

Mode de citation

Ex.: Bianca PIETRACUPA, « Investigative detention in Canada », (2014) 1-1 Revue Juridique étudiante de l’Université de Montréal, en ligne: <http […]> (consulté le […])

Droits d’auteur

La Revue Juridique étudiante de l’Université de Montréal n’accepte aucun manuscrit ayant été soumis à une autre publication. Toute publication dans la Revue est donc conditionnelle à la cession des droits d’auteurs à la Revue. Notons que les auteurs peuvent par la suite faire paraître le même texte, ou une partie de celui-ci, dans d’autres publications, à la seule condition de faire alors mention de la publication originale dans la R.J.E.U.M.

Équipes

Vol.1 No.1
Vol.1 No.2
Vol.2 No.1

Contact

revue.juridique.udem@gmail.com